Les animations des vacances

Les enfants romains

Plongez dans l’univers des enfants romains en comptant et écrivant comme eux, sur des tablettes de cire, et en jouant à leurs jeux : la marelle romaine (jeu de plateau), les osselets, ou en construisant un temple, une villa ou des cuves romains en kaplas.

(les mardis 9, 16, 23 et 30 avril de 15h à 16h)

 

Des tours et des forces

Après une rapide observation de différents poulies anciennes ou plus récentes, les enfants participeront à un atelier de manipulation en salle pédagogique : soulever une charge de 10kg avec 4 systèmes différents ! Lequel sera le plus facile ?

(mercredis 10, 17 et 24 avril de 15h à 16h)

 

Fabrication d’un cordage à l’ancienne

Découvrez à partir de quelle plante et comment les cordages anciens ont été fabriqués pendant des siècles ! Expérimentez la machine à corder et emportez un bout d’bout en souvenir !

(jeudis 11, 18, 25 avril et 02 mai de 15h à 16h)

 

Atelier matelotage-ramendage

Nœud de chaise, nœud de Capucin, nœud de Carrick, poing de singe… Il existe des milliers de nœuds, découvrez les plus connus. Initiez-vous aussi au ramendage, l’art de réparer les filets de pêche, en compagnie des bénévoles du Port-musée.

(les vendredis 12, 19, 26 avril et 03 mai de 15h à 17h)

 

Infos pratiques

Musée ouvert tous les jours du 6 avril au 5 mai, 10h-12h30 / 14h-18h

Entrée : adulte : 7,50€ Réduit-enfant : 4,50€ Famille : 20€
Animations sans supplément

Book Online

A flot

À proximité du musée à quai, le musée à flot permet au visiteur de découvrir une partie des collections du Port-musée. Plusieurs bateaux sont ainsi visitables de la cale au pont. Ces navires sont les témoins authentiques et rares d’un passé. Pour être conservés, ils sont restaurés régulièrement par les charpentiers du Port-musée qui oeuvrent sous les yeux des visiteurs.

Ces navires sont également les témoins d’un contexte socio-économique particulier et permettent ainsi d’aborder différentes thématiques telles que : la vie du port, les ressources maritimes en matières premières, les transmissions radio maritimes, la pêche en mer, les voies maritimes ou encore le grand cabotage européen. Par exemple, le Port-Rhu accueillait au XIXe siècle les voiliers de Norvège semblables à Anna Rosa qui apportaient à Douarnenez la rogue servant aux pêches sardinières qui alimentaient les très nombreuses conserveries.

En savoir plus