Naviguer la tête dans les étoiles

Placé face à l’immensité du monde et à la nécessité de se mouvoir, l’homme a du inventer des stratagèmes pour se repérer dans l’espace et déterminer sa direction. Bien antérieure à la domestication du cheval et à l’invention de la roue, la navigation est la première technique adoptée par l’homme, celle avec laquelle il a conquis la planète.

De l’invention des mathématiques à l’astronomie puis aux savantes prévisions des éphémerides, les centres scientifiques d’Alexandrie, de Bagdad ou de l’observatoire de Paris ont accueilli des générations de savants tentant de résoudre l’ordre du monde.

Confrontés aux aléas de la navigation, marins et ingénieurs ont inventé les instruments les plus ingénieux : astrolabes, compas de marines, horloges de précision, sextants ou les récents GPS ; tandis que voyageurs et géographes compilaient les observations de terrains dans des portulans et des cartes marines,destinés à garder en mémoire la forme et les routes du monde.

Repoussant les limites du monde connu, l’histoire de la conquête des mers est une aventure au croisement des sciences, de l’histoire et de la géographie. Mais elle est aussi une réflexion sur le sens marin, la notion de paradigme scientifique et les linéarités interrompues de l’Histoire.

Téléchargez le dossier de presse

 

naviguer_video Reportage de France 3 Iroise

 

 

  • 5 mai 2016 - 5 novembre 2017
  • 0 h 00 min - 0 h 00 min