Dockers de Zanzibar

Photographies de Nedjma Berder

Lorsqu’il est chef opérateur, souvent en tournage aux quatre coins de la planète, Nedjma Berder capte le mouvement. En photographie, il s’attache au contraire à des séries marquées par l’immobilité et le regard franc de personnages qui semblent nous interpeller, pris dans des décors dont la simplicité ne peut nous distraire de leur humanité.
En 2001, à Zanzibar, ce n’est pas le port traditionnel qui l’attire, avec ses boutres et ses manœuvres qui n’ont guère changé depuis Henri de Monfreid. Il s’intéresse plutôt aux dockers qui s’activent autour des cargos et des porte-containers, sur les quais du port moderne.
Ici, Nedjma utilise le polaroïd noir et blanc, cher à la chanteuse et photographe Patti Smith. Ces clichés fragiles qu’il offre aux dockers, comme fichés malgré eux sur fond de containers numérotés, prisonniers d’un système qui les dépasse, portent la trace d’une technique qui disparaît en même temps que s’efface cet autre Zanzibar, île mythique et cosmopolite en train de perdre le statut qui a fait sa fortune.

Gérard Alle