La redécouverte

À l’origine de ce projet est une rencontre. Une rencontre entre le Port-musée et une vieille famille douarneniste à l’occasion d’une précédente exposition. Une rencontre qui va trouver des prolongements insoupçonnés quand celle-ci va accepter d’ouvrir ses archives familiales à la curiosité de l’équipe du musée, alors en quête d’informations sur les négociants norvégiens venus s’installer à Douarnenez.

Luc Le Corre est le petit fils d’un de ces négociants venu du froid. Il est aussi le neveu de Georges Bertré et son héritier.

C’est lui qui, accompagné ensuite par ses enfants, a conservé soigneusement au fil des années l’œuvre de son oncle dans ses emballages d’origine. Propriétaire du fonds, la famille a accepté de le prêter au Port-musée le temps de l’exposition. Une collaboration remarquable d’où a germé l’idée d’associer à ce projet l’ensemble de la population.

A découvrir : le   blog Georges Bertré, les coulisses de la nouvelle exposition du Port-musée.