Le boutre Nizwa

Le 25 juin, Nizwa, un boutre construit dans les chantiers de « Sur » en Oman en 1992, est arrivé dans le Port Rhu à Douarnenez. Ammaré au sein de l’espace à flot du Port-musée, Nizwa accompagne et illustre l’exposition « Dans le sillage de Sindbad ».

Long de 25 mètres, c’est l’un des derniers de ces caboteurs à voile utilisés pour le commerce dans tout l’Océan Indien depuis des millénaires. En 2004, il a été acheté par Jocelyn Pierre qui s’est lancé dans une grande traversée de la Mer Rouge et de la Mer Méditerranée pour atteindre Port Napoléon en France, en août 2012. C’est dans ce port que Nizwa a été entièrement rénové pendant deux ans. Il a été remis à l’eau en avril dernier et a été numérisé par le Port-musée afin d’effectuer des plans pour les calculs de stabilité.

Après un convoyage exceptionnel par route de Port Napoléon à la Rochelle, le boutre est parti de la Rochelle dimanche 22 juin et est arrivé dans le Port Rhu à Douarnenez mercredi 25 juin pour s’amarrer au Môle de l’Enfer. Il sera la pièce maîtresse de l’exposition « Dans le sillage de Sindbad » qui débute le 27 juin.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce boutre , vous pouvez visiter le site qui lui est dédié : « Un boutre nommé Nizwa ».