Du douarneniste au marseillais, mille façons de parler français ?

Une conférence suivie d’une discussion, avec le linguiste Philippe Blanchet, professeur de sociolinguistique à l’Université de Rennes 2. En partenariat avec Emglev bro Douarnenez.
« C’est pas français, c’est pas breton… c’est douarneniste ça non ? »
Le douarneniste, on le cause, ou bien justement on ne le cause pas, on l’entend parfois au marché ou sur la plage des Dames ou bien on l’a toujours entendu à la maison. Il fait partie de cette ville, certains l’ont chevillé au corps et d’autres le découvrent en arrivant. Mais finalement, le douarneniste, qu’est-ce que c’est ? Et est-ce que ça existe ailleurs ?

Le Port-musée de Douarnenez, l’association Emglev Bro Douarnenez et un groupe de passionnés ont commencé un travail au long cours : étudier, collecter et faire résonner le douarneniste avec tous ceux qui auront envie de rejoindre l’aventure. Première étape : confier ce parler douarneniste à un sociolinguiste, et pas des moindres ! Philippe Blanchet est spécialiste du plurilinguisme en France et il a notamment défini le concept de glottophobie : la discrimination des populations par leur accent ou leur langue.

Jeudi 21 octobre à 20h, Auditorium, place de l’Enfer. Entrée libre, pass sanitaire.

Programme événements d’octobre (pdf)