Vendredis sur pilotis

De la Mancha (chanson métissée)

Musiciens errants parés d’une guitare et d’un banjo, Gabi « el riquiqui » et Simone « el gran dadet » vous emmènent au gré de leurs pérégrinations dans les contrées lointaines de la rumba flamenca, du séga réunionnais ou de la valse péruvienne en passant par le bon vieux musette.
Chansons à danser, à boire ou à pleurer, en français ou en espagnol, ils chanteront pour vous réchauffer le cœur et les mollets.

Tybal (swing, musette)

Des steppes du Kazakhstan, aux collines du Morvan, en passant par l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Amérique du Sud, les Pays-Bas, sans oublier les rudes montagnes basques, les Pyrénées occitanes ou le Cap Sizun du Finistère, ce duo pleins d’épices et de saveurs est le fruit d’une longue amitié musicale.
Avec eux, inutile de se poser de questions : vous allez vibrer au son d’une joyeuse valse musette parisienne, d’un mélancolique tango argentin, d’une gymnopédie d’Erik Satie, d’une brûlante gigue irlandaise ou de compositions uniques.

Gratuit sans réservation
Respect des mesures sanitaires en vigueur

 

Programmation complète des Vendredis sur Pilotis.

array(1) { [0]=> array(2) { ["date"]=> string(33) "31 juillet 2020 - 31 juillet 2020" ["time"]=> string(25) "19 h 00 min - 21 h 00 min" } }
  • 31 juillet 2020 - 31 juillet 2020
  • 19 h 00 min - 21 h 00 min
Book Online

A flot

À proximité du musée à quai, le musée à flot permet au visiteur de découvrir une partie des collections du Port-musée. Plusieurs bateaux sont ainsi visitables de la cale au pont. Ces navires sont les témoins authentiques et rares d’un passé. Pour être conservés, ils sont restaurés régulièrement par les charpentiers du Port-musée qui oeuvrent sous les yeux des visiteurs.

Ces navires sont également les témoins d’un contexte socio-économique particulier et permettent ainsi d’aborder différentes thématiques telles que : la vie du port, les ressources maritimes en matières premières, les transmissions radio maritimes, la pêche en mer, les voies maritimes ou encore le grand cabotage européen. Par exemple, le Port-Rhu accueillait au XIXe siècle les voiliers de Norvège semblables à Anna Rosa qui apportaient à Douarnenez la rogue servant aux pêches sardinières qui alimentaient les très nombreuses conserveries.

En savoir plus